Polly-coquette

07 juillet 2008

Legging's questionning

Depuis quelques temps déjà j'ai adopté le legging, bien pratique lorsque qu'un petit vent frisquet viens caresser nos jambe nues. Avec une tunique ou une petite robe, les jours un peu frais, moi je dis que le legging c'est LA solution. Alors voilà, sauf que mes leggings à moi s'arrêtent à mi mollet et depuis quelques jours une préoccupation existentielle me titille l'esprit. Je me tâte à adopter le legging long, celui qui descend aux chevilles.

Oui je sais, le mois de juillet est déjà bien entamé et ce n'est donc plus trop la saison pour penser leggings, seulement voilà, moi le matin avec 13 ou 14 degrés je ne me risque pas à sortir avec une petite tunique, les gambettes à l'air. Je trouve que le legging long allonge la silhouette, surtout s'il est porté avec une jolie paire de talons. Oui mais voilà, comme vous avez pu le voir précédemment, les talons et moi ce n'est pas encore vraiment une grande histoire d'amour... Mais je compte remédier à tout cela très rapidement. Je compte donc adopter les talons (petits pour commencer, je ne suis pas suicidaire) et le legging long, en espérant ne pas être déçue de ne ressembler à quedal devant ma glace. J'ai dégoté sur google une photo qui montre parfaitement l'effet que je cherche, c'est simple et classe à la fois, j'aime beaucoup:

legging

Posté par fofollepop à 23:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


06 juillet 2008

Le grand saut des talons?

sb10068689e_001J'ai un aveu à vous faire: j'ai beaucoup de mal à sauter le pas, à troquer mes éternelles chaussures plates contre de magnifiques escarpins à talons. C'est imparable, à chaque fois je me sermonne ("la prochaine paire c'est des talons"), mais je n'y parviens pas. Pourquoi donc?

Tout d'abord parce que j'ai des doigts de pieds légèrement difformes, ils se barrent en live sans me demander mon avis. Ils sont ainsi super à l'étroit dans une paire de talons. Et ils me font super souffrir les vicieux. Ensuite, comme beaucoup d'entre nous je pense, j'ai la hantise de marcher comme un pingouin affublée de talons. Alors certes c'est une question d'habitude mais en attendant que je prenne le coup de main pied comment je fais moi? Je peux m'entraîner chez moi, à l'abri des regards indiscrets, mais j'ai bien peur de ne jamais maîtriser ces terribles chaussures. Pourtant quoi de plus joli qu'une belle paire d'escarpins avec une robe chic? Quoi de plus pratique pour allonger sa silhouette en deux temps trois mouvements? Alors un jour je suppose que je sauterais bien le pas, j'arriverais à surmonter mes craintes, et je serais aussi à l'aise qu'une Carrie Bradshaw qui hèle un taxi. J'y crois dur comme fer...

Posté par fofollepop à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juillet 2008

Sex and the city: le film

sacJ'ai quand même attendu la fête du cinéma avant d'aller voir le film Sexe and the city, bien que l'envie ne manquait pas. Et je dois dire que j'ai plutôt apprécié. Un bon petit film de détente, qui reste dans le ton de la série heureusement. Les quatre new yorkaises sont bel et bien les même sur grand écran, ouf. J'ai particulièrement bien aimé:

- Les tenues qu'on a l'occasion de voir durant tout le film. Que ce soit les chaussures, les robes ou les sacs Carrie et ses copine nous font encore découvrir des tenues aussi étonnantes les unes que les autres.

- Le dressing flambant neuf de Carrie, je veux le même!

- La musique, il y a bien celle du générique de la série mais aussi quelques autres chansonnettes bien sympathiques.

- Les répliques  de Samantha et les mimiques de Charlotte.

- Le montant de la séance: 2 euros, à ce prix là il ne faut pas se priver!

Posté par fofollepop à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2008

En deux teints, trois mouvements

Trouver le fond de teint idéal c'est tout un art, parole de connaisseuse. Pas trop mat, ni trop couvrant, ni trop gras, facile à appliquer, à transporter, à conserver... les critères qui définissent un fond de teint digne de ce nom sont multiples.

vichyPour ma part j'ai d'abord essayé l'aéra teint de Vichy. J'ai bien aimé son allure, avec son flacon de verre et son bouchon qui se visse. Mais bien qu'il soit soit attrayant au regard, il est peu pratique. En effet, une fois le bouchon dévissé, il n'y a ni pompe, ni embout pour nous faciliter le dosage. Il ne nous reste plus qu'à renverser le flacon tête en bas pour déposer le produit sur le bout d'un doigts. Question pratique on a vu mieux. Et ce n'est pas tout, j'ai eu le malheur de faire tomber le flacon une fois dans ma (minuscule) salle de bain, et celui-ci s'est brisé sous mes yeux horrifiés. Et oui le verre ça casse... Avouez que le coté pratique est quand même plus important que l'esthétique. Au niveau efficacité, il convient surtout à celles qui désirent un résultat très naturel, moi je cherchais un fdt qui couvre un peu plus quand même.

fdtMon vichy étant cassé, et ne m'ayant pas trop convaincue, je suis retourné de ce pas à la conquête du graal. On m'a alors conseillé l'unifiance de La roche-posay, une marque que j'affectionne particulièrement (j'ai testé auparavant un stick à lèvres et un shampooing divins). Ouf, le flacon est en plastique, pratique et pas moche pour autant. Et munit d'une pompe en prime, pour faciliter le dosage. Reste plus qu'à choisir la teinte. Après un petit teste sur la paume de ma main j'hésite entre la 22 et la 23, mais je me suis vite rendue compte qu'il n'a a pas grande différence. Banco pour la 22. Le lendemain, après une journée affublée de mon nouveau produit, j'en suis plutôt satisfaite. Il couvre les petites imperfections tout en restant naturel et sans laisser de traces. La tenue est bonne, et le flacon pratique. Environ 23 euros le flacon de 30 ml, ce qui peut paraître un peu cher, mais je pense que le flacon dure longtemps grâce à son système de pompe.

Posté par fofollepop à 17:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juin 2008

Bikini ou maxi shorty?

montage_maillots

Avec l'arrivée des beaux jours, arrivent certaines questions existentielles. Comme la question du maillot de bain. Ou plutôt de la forme du maillot de bain. Choisir la coupe qui mettra le mieux en valeur nos avantages (et nous en avons toutes) n'est pas chose aisée. Les modèles sont vastes: du bikini au 2 pièce en passant par le bandeau, nous avons l'embarras du choix. Si choisir parmi plusieurs modèles vous paraît impossible, pas de problème, prenez les tous. Vous serez sûr d'avoir fait un bon choix dans vos achats, peut-être pas dans vos dépenses... Mais c'est vrai, quoi, pourquoi choisir? Toute occasion est différente, et mérite un maillot de bain en particulier. Que ce soit à la plage, à la piscine privée ou municipale, plusieurs types de maillots sont nécessaires, voire vitales.

Et puis après tout peu importe la forme du maillot de bain, du moment qu'on s'assume telle que l'on est. Je sais plus facile à dire qu'à faire. Profitez du soleil pour exhiber votre nouveau maillot de bain et revenir bronzée des vacances! ( Pour celles qui n'ont pas de vacances et bien... euh... profitez de la clim du bureau?)

Posté par fofollepop à 00:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


26 juin 2008

The big apple

Ma chanceuse de soeur a eu l'occasion récemment de faire un petit voyage du côté de la grosse pomme... Elle en est revenue chargée de souvenirs mais aussi de photos, toutes aussi impressionantes les unes que les autres, en voici une:

P6150677

J'aime tout particulièrement l'effet d'agitation qu'elle dégage, les passants apparaissent en coup de vent, leurs mouvements sont retransmis, donnant un effet flou à cette photo. Un sentiment d'anarchie règne dans cette image: entre les panneaux publicitaires, les feux, les panneaux de circulation, les passants, et les enseignes lumineuses on ne sait plus où donner de la tête! Je pense que cette photo résume bien l'ambiance qu'il y régnait lorsqu'elle a été prise. Une seule envie maintenant: découvrir un jour moi aussi la ville aux taxis jaunes...

Posté par fofollepop à 14:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 juin 2008

3, 2, 1... Soldez!

200403939_001Aujourd'hui commence comme vous le savez sans doute les soldes. C'est parti pour six semaines de recherches effrénées, de luttes acharnées, de déceptions cumulées... Alors que les plus prévoyantes ont déjà fait leurs repérages avant les rabais, certaines, comme moi, débarquent et découvrent la veille au soir que la période la plus excitante de l'année (après noël) commence le lendemain...Et oui, mais j'ai une excuse, je me suis tellement plongé la tête dans les révisions pour mes exam' que j'en ai presque oublié la période des soldes.

Mais je me suis rattrapé: ayant un oral a passé très (trop) tôt ce matin, je me suis retrouvée dans les premières a arpenter les boutiques, quasiment à l'aube. Ok, il était 9h mais pour moi c'est l'aube. Nous voilà donc parti à la rechercher des bonnes affaires, avec plus ou moins de patience. Parce que avouez que lorsqu'il n'y a plus la bonne taille, la bonne couleur, le bon modèle, ou qu'il n'y a plus de stock du tout dès les premiers jours, ça a de quoi agacer. Et dans ces cas là on observe souvent quelques réactions bizarres chez beaucoup d'entre nous...

- On dissimule l'air de rien ce petit jean tout au fond du rayon, bien caché derrière tous les autres. Juste le temps de faire un tour dans les autres boutiques

- On devient tout à coup très irritable lorsqu'une concurrente s'approche d'un peu trop près de ce top que l'on a repéré la première. C'est le mien pas touche.

- On attend au taquet l'ouverture des magasins pour profiter des meilleures promo au meilleur moment. Seulement on est rarement la seule a avoir eu cette idée...

- On s'obstine toujours à trouver un petit quelque chose à acheter histoire de ne pas être venue pour rien. On se retrouve alors bien souvent avec des articles qui passent le reste de leurs jours au fond de notre penderie... 

Posté par fofollepop à 20:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 juin 2008

Mon lisseur et moi: une histoire d'amour

dscn6482_lisseur_cheveux_okoia_hs25Et oui depuis maintenant deux ans et demi je vis une folle histoire d'amour avec...mon fer à lisser. Et je n'exagère qu'un peu. Celles et ceux qui ont suivi mes problèmes de cheveux ici et comprendront. J'ai eu la merveilleuse idée un jour de demander un de ces appareils à noël. Je n'y croyais qu'à moitié, je voyais d'ici mes cheveux rebelles onduler 20 minutes à peine après avoir passé 1 heure à les lisser. Et bien pas du tout figurez vous!

Non seulement l'opération me prend 10 minutes montre en main mais en plus j'arrive à protéger mes cheveux de l'effet "paille de foin", ce qui n'est pas plus mal me direz vous. Parce qu'il faut savoir que je l'utilise tous les jours sans exception depuis maintenant deux ans et demi. Alors bien sûr je dois veiller à faire régulièrement des masques et à ne pas abuser de la température du lisseur, mais bon c'est peu comparer au résultat. Un vrai bonheur.

J'ai gagné haut la main le duel que je me livrais avec mes cheveux depuis quelques années. C'est bien plus de deux ans de fidélité, mais j'ai quelques peu envie de changements. Oui, le quotidien a peu à peu altéré notre histoire, et je me tâte de plus en plus à recycler mon graal. Pour un plus design, plus performant, plus protecteur qu'il ne l'ai déjà, car depuis la technologie a encore avancé. Alors si vous avez des conseils à me livrer, des modèles à me recommander c'est pas de refus!

Posté par fofollepop à 15:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Vélib'? A vos risques et péril!

article_CPS_HUE74_191207125652_photo00_photo_default_339x512Depuis le lancement du Vélib' à Paris en juillet 2007, ces vélos, d'apparence sans danger, ont fait mine de rien 3 victime dans la capitale... Dont une récemment, ce qui suscite quelques interrogations. Au début de son lancement, je ne pensais même pas aux risques encourus par les parisiens qui chevauchent régulièrement un de ces deux roues.

Alors à qui la faute? Aux véhicules, pour qui la cohabitation avec ces vélos est plus difficile que prévue dans les rues parisiennes? Ou à certains utilisateurs qui ne respectent pas systématiquement la signalisation, ou ne sont pas toujours très à l'aise quand il s'agit de slalomer entre les voitures (ce que je peux comprendre parfaitement)?

Quoi qu'il en soit, à l'heure où le baril de pétrole explose record sur record, où on y pense à deux fois avant de prendre sa voiture (geste qui était plutôt anodin auparavant pour la plupart d'entre nous), la cohabitation vélo-voiturevélo-voiture va être plus que nécessaire, mais aussi peut-être plus que difficile...

Posté par fofollepop à 12:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 juin 2008

Chaleur et gros malheurs...

200195909_002Et oui nous sommes officiellement (enfin) en été! Après les joies de la fête de la musique, et des quelques 30 degrés de cette belle journée, nous pouvons à présent profiter des avantages qu'offre cette saison...

- rentrer dans une voiture qui a passé 4h en plein cagnard... et ne pas avoir de clim. Inhumain.

- sentir nos pieds nager dans la sueur nos pompes, et encore pire: sentir l'odeur desdits pieds en retirant nos pompes le soir venu. Âmes sensibles s'abstenir.

- s'endormir paisiblement au soleil et se réveiller deux heures plus tard avec la marque du noeud de notre maillot de bain dans le dos. Et ce n'est pas le pire: avoir la peau brulée au 2nd degré sur tout le reste du corps...

- dégouliner de partout sans exception, la sueur ruisselant jusque dans le cou. Et le maquillage qui ne se prive pas de dégouliner lui aussi. La classe assurée quoi.

- Avoir les doigts aussi gonflés que des saucisses de Strasbourg, et être obligé de forcer comme une demeurée pour retirer une malheureuse bague...

- Subir l'épreuve de l'essayage du maillot de bain. Et constater sous les violents néons de la cabine, qu'on a fait pas mal d'excès cet hiver, plus qu'on en le pensait...

Posté par fofollepop à 22:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]